Voyage Voyage : été 2016

Douarnenez, c’est assez simple, repos, plages, balades sur le port, c’est la fête des bateaux, siestes, baignades, promenades dans le bled, pic-nic sur la plage, escalader un immense rocher, sauver un dauphin en plastique, nourrir les chats, observer les canoës vivants, photographier le télégramme avec Alain Souchon et Laurent Voulzy, faire un spectacle de parasol, écouter des lectures du fieffé fou, dormir, bronzer, c’est simple et essentiel!

 

Nantes, la destination annuelle avec la Summerteam… depuis l’année dernière! Quel témérité, cette fois-ci on a loué un bateau pour le week end à quai sur le canal de l’Erdre. Nous  faisons le Voyage à Nantes, l’autre ville avec Rennes où les manifestations sont aussi réputées qu’à la capitale. Ce voyage nous a permis d’élaborer le concept « Nantisons Rennes », dans l’observation nantaise, nous souhaiterions que Rennes aussi puisse voir plus loin en perspectives : la ligne rouge pour 2030 ce n’est pas assez!

Quoi de neuf à Nantes? Nouveauté : Kumi, l’araignée des Machines de l’île, elle est accompagnée de l’armée, symbole de la bonne ambiance qui règnent en France en ce moment. Alain Souchon et Laurent Voulzy en peinture. Le feu en face. BFM en sponsor, ouch! D’anciennes œuvres qui tiennent le coup. Et la ligne est toujours verte. Avantage : comme il fait beau, les concerts sauvages du Ferrailleur se jouent sur le quai.

tumblr_obh8p8xlpv1uhuk2to1_500

Papier Tigre en concert sauvage au Ferrailleur, Nantes le 23 juillet 2016

Nantes_01

 

Paris, faut-il dire? Faut-il voir ce qui se passe? J’y regarde les portes, les vitrines, les enseignes le jour, entre rue de l’Ourcq et Pigalle. Les portes closes, les migrants chassés, la chasse aux Pokemongo. Sur la route le week end, un Canon A1 doté d’un 50mm 1.4 et le projet Lasco au Palais de Tokyo.

 

Visions, festival, conditions idéales pour un truc en camping. L’arène face à l’océan qui vient claquer ses vagues sur la musique, une tripotée de potes, une bonne ambiance à Plougonvelin au fond du Finistère.

tumblr_obv08hrh4i1uhuk2to1_540

Ex Fulgur en concert au festival Visions, Plougonvelin le7 août 2016

 

 

Notre Dame résiste

DSCF3441

La menace anthropocène à Notre Dame des Landes n’empêche pas les débats, les discussions, les concerts de se faire ces 9 et 10 juillet 2016. Il serait question de 25000 personnes venues soutenir cette terre. La belle énergie humaine ne cesse de se déployer contre la finance outrageante. Organisation écoresponsable, argumentation citoyenne, information plurielle, chacun à son rythme prend la mesure de la gravité de la situation, les clés de la compréhension sont lisibles ici. La résistance intergénérationnelle existe, et NDDL le prouve, tout se déroule naturellement, excepté l’hélicoptère qui vient faire trois petits tours et puis s’en va. Ci-joint, la balade du dimanche en image.

Un vent de renaissance

La pré-sélection des bénévoles des Ateliers du Vent s’est déroulée samedi 28 mai. Les anciens, actuels et futurs adhérents se sont réunis pour répondre au questionnaire Cerfa 49,3 proposé par l’équipe, accessoirement, et surtout pour écouter les artistes associés venus se présenter à la Pecha kucha de l’après midi.

Avant la présentation des projets à venir, des visites guidées ont été menées à l’intérieur des ateliers rénovés. Pour encourager les curieux à marcher un peu, un Café Calva Citoyens étaient proposé au départ du parcours.

Une soirée bien achalandée, présentation de la programmation, un concert improvisé de Blandine, des croques-monsieurs selon la recette de Chantal et une boum comme avant.

Gif la boum empistée par Badame l’Ambasadrise

tumblr_o7yh9nnayu1uhuk2to1_500

La parenthèse enchantée

 

Rennes, ça danse ce dimanche 15 mai 2016, le peuple est venu voir, et danser avec, Fous de danse. Les mouvements confirmés se mélangent aux non-danseurs, et cela donne de l’enchantement à cette heure si grave.

J’assiste aux collants couleurs de « Roman photo » par Maud Le Pladec et Anne-Karine Lescop avec 20 amateurs. Loupe le Soul Train parce qu’il y a beaucoup de trop de monde. Ensuite, regarde comment se met en place et se joue « enfant », danse collective proposée par Boris Charmatz sur une musique live de Médéric Collignon.

Enfin, de ce que je vois de cet événement, une chorégraphie assez simple avec cause à défendre prend place, les intermittents et précaires viennent s’allonger au sol pour délivrer leur message court et efficace au micro.

La parenthèse enchantée Fous de danse a le don de brasser, intergénérationnelle, les gens avec élégance.

Fous_de_danse_018

 

Enfin Holi ici!

Enfin Holi ici, le 27 mars, « The Color of Time » fête l’arrivée du printemps à Rennes.

Et puis le désenchantement revint… Tandis que cette éphémère explosion de couleurs m’avait extraite d’actualités internationales cruelles, nationales désolantes, locales désobligeantes, et les réseaux sociaux d’entretenir ces causes négatives, j’actai l’idée de passer la série « Enfin Holi ici » en noir & blanc.