FATUM – Jérôme Zonder

Dans une forêt de graphite!

Au delà du fait de réaliser le rêve de me balader dans un lieu complétement crayonné, je découvre l’univers de Jérôme Zonder, feuillu et sans gomme. L’onirisme dur est donc possible, sombre et pourtant rassuré par la maîtrise de l’artiste. On dirait de la photographie, du collage, mais tout est figuré au graphite, à l’encre de chine, au fusain, au bic ou encore à la mine de plomb. Zonder dessine, s’exerçant, interrogeant les codes du bien entendu. Le parcours est fabriqué pour l’exposition, plongé d’abord dans la forêt, on entre dans la cabane, on arrive dans son studio, ses représentations du monde s’arrangent avec la culture populaire, puis on s’enfonce dans les profondeurs de l'(in)humanité jusqu’à traverser un sans titre, couloir noir, rappelant l’heure qu’il est au temps des atrocités de l’Histoire. Exposition « Fatum » de Jérôme Zonder du 19 février au 10 mai 2015 à la maison rouge.

Publicités