La parenthèse enchantée

 

Rennes, ça danse ce dimanche 15 mai 2016, le peuple est venu voir, et danser avec, Fous de danse. Les mouvements confirmés se mélangent aux non-danseurs, et cela donne de l’enchantement à cette heure si grave.

J’assiste aux collants couleurs de « Roman photo » par Maud Le Pladec et Anne-Karine Lescop avec 20 amateurs. Loupe le Soul Train parce qu’il y a beaucoup de trop de monde. Ensuite, regarde comment se met en place et se joue « enfant », danse collective proposée par Boris Charmatz sur une musique live de Médéric Collignon.

Enfin, de ce que je vois de cet événement, une chorégraphie assez simple avec cause à défendre prend place, les intermittents et précaires viennent s’allonger au sol pour délivrer leur message court et efficace au micro.

La parenthèse enchantée Fous de danse a le don de brasser, intergénérationnelle, les gens avec élégance.

Fous_de_danse_018

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s