Où l’horreur rime avec bonheur

dscf4365Depuis jadis, « Le Musée des Horreurs » d’Aurélia D. existe, il sort parfois de sa tanière pour émerveiller les yeux ébahis du mauvais goût qui résiste. Son droit à être exposé est rare ; souvenir de la pétition qui passait entre toutes mains il y a quelques années, pour défendre ce droit au sein même de l’appartement d’Aurélia D.

Condate Redonum murmure que ce cabinet de curiosité sera bientôt découvert au grand public, alors patience!dscf4277 Lors d’une visite chez Aurélia D., la malle s’est ouverte pour un shooting improvisé  en lumière naturelle, désir d’inventorier la collection atypique, découvrir quelques pièces et sourire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s