C’est là Houât…

De St Goustan à Etel, en passant par Quiberon, le point de regard pris un tour de plaisir sur l’île de Houat, du breton « canard », aussi nommée « Siata » dans l’Antiquité.

De toutes les nuances de bleu entre ciel et mer,  verte et fleurie, la côte sauvage accorde une place au blanc et pierre des maisons. Quel lieu étrange, comme arrêté, pourtant vivant où règne un mystère insondable…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s